---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Aucun prosélytisme islamiste ou chrétien ne sera toléré sur ce blog, ni propagande d'extrême droite

Ce blog n'est pas dédié à l'interaction religieuse, mais à la découverte du paganisme européen

Tout commentaire ou/et liens contraires aux CGU seront automatiquement supprimés

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Thor

Þórr en norrois.Il s'agit de l'un des Dieux les plus populaires de la mythologie nordique qui règne sur Midgardr, (la terre du milieu) le monde des humain. Il est le Dieu qui accomplit mille prouesses. Protecteur, Puissance de la fertilité, les gens portaient souvent, (et portent encore), un marteau de Thórr à leur cou ou/et le dessinaient sur les murs de leur maison afin d'être sous la protection du grand Ase, aussi appelé Asathórr (qui signifie Thórr l'Ase) On utilise son marteau lors des mariages et naissances, mais aussi pour les funérailles, comme ce fut le cas pour celles de Baldr durant lesquelles Thórr brandit Mjölnir en récitant des paroles magiques. Il est d'ailleurs lui même un très grand magicien qui consacre les Runes.
Thurisaz lui est affiliée. Beaucoup d'inscriptions runiques se terminent par cette phrase: "Thórr vígí rúnar" (Que Thorr consacre les runes) P437

Il est l'époux de l'Asyne Sif, la Déesse aux cheveux d'or (Loki lui avait coupé ses cheveux. Pour se faire pardonner il demanda aux Nains Brokk et Eitri de lui faire une chevelure en or qui avait la particularité de repousser comme de véritables cheveux). Elle peut se changer en cygne. Mère de Thrud, Magni et Modi qu'elle eut avec Thor, elle est aussi la mère du Dieu Ullr (gloire), Dieu de l'hiver, de la chasse, de la justice, que Thor adopta (Haustlong). Archer hors pair, il a un bouclier qui lui permet de voguer sur l'Océan grâce à un os sur lequel sont gravés des formules magiques puissantes (Grimnismal). Il possède aussi un anneau sur lequel les guerriers devaient faire serment avant chaque combat. Son nom est souvent associé aux kenningars guerriers. Il est aussi un grand magicien. Sans doute un Dieu majeur avant la période "Viking", car pratiquement inexistence dans les poèmes Eddiques. A l'instar du Grand Dieu Tyr il fut supplanté par d’autres. Il demeure à Ydalir (la vallée des Ifs).

Les enfants naturels de Thor sont:
Magni (puissance), Modi (courage) et sa fille s'appelle Thrudh (force).

Il a été éduqué par
Vingir (un esprit de la foudre apaisant le jeune Thor à la demande de sa mére), et Hlora (celle qui écoute) était sa nourrice, là pour apaiser sa colère lorsqu'il était jeune. Sa mère s'appelle JÖrdh/Hlodynn/Fjörgyn (Terre) et son père est le Très Haut Odinn. "Humanisé" il serait d'une taille de géant (c'est le plus grand des Ases), roux avec une barbe, et des yeux flamboyants, un air féroce. On lui connait un extraordinaire appétit, et ses subtiles querelles finissent souvent par un coup de concasseur. Il est d'un tempérament plutôt naïf, impulsif mais il sait faire preuve de ruse quand c'est nécessaire. Il est l'un des rares Dieux qui parlent encore à Loki, dont les frasques lui ont causé beaucoup de problèmes, mais c'est aussi grâce à Loki que Thórr possède Mjölnir entre autre. Honnête et franc, c'est un Dieu proche de la justice et protecteur. Qui n'est pas sans rapport avec Tiwaz dont l'héritier naturel est Tyr. Il est apprécié des Dieux avec ses plaisanteries grossières, tout autant que des Humains car il n'est pas fourbe et ne demande pas de grands sacrifices rituels.
Voici ce que dit Snorri
Gylfaginning, Chap 21
Har dit:
"Thórrr est le plus élevé [des autres Ases].
Il est appelé Asathórr ou Ökuthórr; c'est le plus fort de tous les Dieux et des Hommes.
Son domaine s'appelle Thrudvangar (Þrúðvangr)
et sa maison Bilskirnir. Dans sa maison, il y a 640 portes.
C'est la plus grande que l'on sache. [...]
Thórr a deux boucs qui s'appellent Tanngnjostr (Dents grinçantes) et Tanngrisnir (Dents luisantes).
Il a un char dans lequel il voyage
et les boucs tirent ce char; c'est pourquoi il est appelé Ökuthórr (Thórr au char). Il a trois objets précieux:
L'un est le marteau Mjölnir (concasseur) que les Thurses du givre et les géants des montagnes reconnaissent quand il arrive dans les airs, et cela n'est pas étonnant: il a broyé le crâne de beaucoup de leurs pères et de parents. Il a un autre fameuse propriété: une ceinture de force [1]

Quand il s'en ceint, sa force d'Ase croît du double. Il a un troisième propriété qui a beaucoup de valeur: c'est une paire de gants de fer[2].
Il ne peut s'en passser quand il empoigne le manche de son marteau.Mais nul n'est assez savant pour pouvoir énumérer tous ses hauts faits." Régis Boyer - Edda poétique - P 436

[1] Sa ceinture de force s 'appelle MEGINJÖRDH (Pouvoir de la Terre), et lui permet de doubler son "Asmegin" qui est sa force Asique
[2] Sa paire de gants de fer s'appelle JARNGREIP (Prise de fer), qui lui permettent de tenir son marteau au manche court et ardent.

Thórr a longtemps survécu dans la mythologie same sous le nom de Horagalles (déformation du suédois Tor-Karl: "le gaillard Thórr"/"le vieux Thórr", prouve qu'il était aussi le Dieu de la fécondité, protecteur des cheptels, et des récoltes.
Adam de Brême confirme:
"On dit qu'il gouverne l'air qui commande au tonnerre et à l'éclair,
les vents et les averses, le beau temps et les fruits de mer [...]

Il est logique qu'après l'orage viennent les pluies fécondantes
et régénératrices.

Les études récentes démontrent que son marteau Mjölnir
va aussi dans ce sens
". Edda poétique -
P.436
Mjölnir a la propriété de revenir systématiquement dans sa main Droite. Si son manche est un peu court, c'est à cause de Loki, qui, transformé en mouche, alla distraire le nain Brokk qui était en train de fabriquer le fabuleux concasseur, tout cela dans le but de saboter le travail. Thórr a la possiblité de faire revivre ses boucs au petit matin grâce à Mjölnir, à condition qu'il garde tous les os de ceux ci, s'il doit les manger. Les pouvoirs de résurrection du marteau sont démontrés lorsque Thórr se rend à la forteresse de Utgard. Si Mjölnir détruit, c'est uniquement les forces du mal. Son rôle protecteur est toujours évident. On remarque que Mjölnir tient une place prépondérante dans la mythologie nordique du au fait qu'il existe un poème admirable qui lui est entièrement consacré "le Thrymskvida" (chant de Thrymr P438), honneur que ne connaissent pas les armes des autres divinités, ni même la lance d'Odinn Gungnir.
Thrymskvida
1
"Furieux fut Vinghthórr[1]
Quand il se réveilla
Et ne trouve pas
Son marteau;
Se mit à secouer sa barbe,
Se mit à agiter ses boucles,
Alla le fils de Jörd,
Tâtonner alentour
(...)

[1]Vinghthórr: autre nom de Thórr (Thórr qui consacre les Runes)

Il possède aussi un bâton magique appelé Gridarvölr (baguette de Gridr). Que la géante Gridr, mère de Vidarr le taciturne, lui a offert pour son voyage contre le géant Geirrödr:
Skáldskaparmál - Snorri Chap XIII
"(...)Thorr s'invita chez une géante qui s'appelait Gridr;
C'était la mère de Vidarr le taciturne.
Elle raconta à Thorr , comme c'était la vérité,
que Geirrödr était un géant pervers et méchant, difficile à affronter.
Elle lui prêta la ceinture de force et les gants qui lui appartenaient,
et son bâton qui s'appelle Gridarvölr" Edda - P423

S
i Odhinn nous a apporté l'hydromel, Thórr nous a donné la bière:

Le chant de Hymir
36
Droit de dessus ses épaules
Il souleva le chaudron
Fit tournoyer Mjölnir
Contre les avides de meutre,
Les monstres des déserts,
Tous il les occit.
(...)
39
Indomptable arriva
Au Thing des dieux
Ayant le chaudron
Qu'avait possédé Hymir;
Et chaque automne,
Les Dieux suprêmes
Pourront bien boire
La bière chez Aegir

(Le chant d'Hymir P427)
Lors du Ragnarök il combat Jörmungand, (le fabuleux serpent cosmique qui encercle complètement Midgardr, sa tête mordant sa queue. Il est le mal incarné contre lequel Thórr ne cesse de se battre), Il est le fils de Loki et de la géante Angrboda.
Gylfaginning, chap. 51
"En tête chevauche Odhinn, en heaume d'or et belle broigne, avec sa lance qui s'appelle Gungnir. Il marche à la rencontre du loup Fenrir[1].
Il a Thórr à ses cotés, mais Thórr ne peut pas l'aider, car il a suffisamment à faire à se battre contre le serpent de Midgardr (...)
Thórr occit le serpent de Midgardr et fais neuf pas, puis il tombe à terre, mort, tué par le venin que le serpent a vomit sur lui.
Edda Poétique- P501

[1]Fenrir: Loup gigantesque Fils de Loki et de la géante Angrboda
Il engloutira Odinn lors dur Ragnarök et sera tué par Vidar


Texte inspiré et issu de l'Edda poétique de Régis Boyer -
l'Espace intérieur - Fayard

1 commentaire:

Hagel a dit…

Post très intéressant et bien construit ;)
Merci pour ce partage!
Hagel